Corps des IIM

 

Acteurs de l'industrie et du développement durable, les ingénieurs de l'industrie et des mines, en poste dans les administrations ou dans le secteur privé, contribuent au développement des entreprises industrielles, à leur sûreté, à leur insertion dans l'environnement et aux actions de communication vis-à-vis des populations.

 

Environ 1700, les ingénieurs de l'industrie et des mines constituent un corps à caractère interministériel affecté à la filière « économie – industrie - environnement » au sein de la fonction publique d'Etat.

 

Au sein des ministères en charge de l'économie, de l'industrie, de l'énergie, de l'environnement, de la prévention des risques et de la sécurité industrielle, les IIM sont affectés soit en administration centrale, soit en services déconcentrés (département et région). Ils forment également l'ossature technique de l'Autorité de Sûreté Nucléaire – ASN – où ils contribuent à garantir le respect de la sûreté des installations et la sécurité des personnes.

 

Pour mettre en œuvre et appliquer dans l'industrie les législations relatives à la protection de l'environnement, à la maîtrise et à la prévention des risques, à la sécurité des biens et des personnes, ils assurent de nombreuses missions spécifiques : inspection des installations classées pour la protection de l'environnement, inspection des sites nucléaires et de la radioprotection, inspection du travail dans les mines, les carrières et la production ou le transport d'énergie, contrôle technique de sécurité et de métrologie.

 

Dans le domaine économique, les IIM peuvent être chargés de l'animation locale du développement industriel, des mutations économiques et technologiques, de la gestion et du contrôle de l'énergie et des ressources naturelles. Ils travaillent également en École des Mines et Télécommunications afin de favoriser la coopération entre les PME et le monde de la recherche.

 

Forts des compétences acquises, certains d'entre eux poursuivent leur carrière dans les entreprises privées (essaimage) ou sont mis à disposition dans d'autres administrations de l'État, de l'union européenne ou des collectivités territoriales.

 

Domaines d'intervention des IIM

Animation économique, développement industriel

Sûreté des installations nucléaires

Prévention des nuisances et pollutions industrielles

Contrôle technique des véhicules (service des mines)

Maîtrise des risques industriels (sites SEVESO, IED, etc.)

Sécurité des appareils à pression et des canalisations

Contrôles des industries extractives (mines, carrières, explosifs, etc.)

Production, transport et distribution d'énergie

Contrôle des rayonnements ionisants

Métrologie, Qualité, Normalisation

Transport des matières dangereuses

 

Le Corps des IIM est un Corps d’ingénieurs de catégorie A/A+ rattaché au ministère en charge de l’industrie. Il a une vocation interministérielle autour de la filière « économie industrie ». Le recrutement dans le Corps des IIM est possible selon plusieurs voies qui permettent d’adapter en permanence le recrutement avec les besoins de l’État. Les principales voies de recrutement sont celles du concours externe sur titres et celles du concours commun des Ecoles des Mines.

 

La possibilité pour les ingénieurs de l’industrie et des mines (IIM) de contribuer pleinement à la réussite des politiques publiques sur lesquelles ils interviennent, telle est l’ambition du Corps ! Les IIM prétendent légitimement être positionnés, collectivement et individuellement, à haut niveau dans les structures porteuses de ces politiques publiques, où leurs compétences spécifiques sont attendues.

 

Le Corps des IIM, composé aujourd’hui d’environ 1700 hommes et femmes, traverse une période charnière, dont il entend être acteur pour éviter des déconvenues, tant en terme de compétences que de gestion. Dans le cadre de la réforme de l’État, la création de directions adossées aux nouvelles grandes régions va conduire à la définition de nouveaux organigrammes des services déconcentrés. Les IIM veulent accéder en plus grand nombre à des postes à responsabilité accrue, postes sur lesquels des références de compétence existent sans conteste (postes de direction en DREAL ou en DIRECCTE (emploi DATE), chefs de service en DREAL ou en DIRECCTE, commissaire au redressement productif), pour lesquels les IIM ont pu démontrer leurs compétences.

 

Le Corps des IIM est dynamique, mobile et professionnel, ce qui le rend capable de s’adapter aux évolutions des politiques publiques. Il exerce principalement pour le compte du ministère de l’économie, de l’industrie et du numérique, du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie et de l’Autorité de sûreté nucléaire. Les récents rapports et manifestations du gestionnaire du corps témoignent de l’ambition et de la volonté de conserver une filière technique à Bercy en orientant les IIM vers de nouveaux employeurs.

 

Pour devenir Ingénieur de l'Industrie et des Mines