Syndicat National des Ingénieurs de l'Industrie et des Mines


La politique énergétique

Les défis climatiques qui nous attendent à horizon 2100 (une augmentation tendancielle de la température de +4°C) ont poussé les climatologues à alerter les pouvoirs publics sur la nécessité d’un revirement des politiques énergétiques et environnementales, plus respectueuses de la planète et de ses ressources.

Dans ce contexte, la France, avec la loi de transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) publiée le 17 août 2015, suivie en décembre 2015 par les Accords de Paris, issus de la COP21 des Nations unies sur le changement climatique, s’est placée en première ligne dans le combat global pour une utilisation rationnelle des ressources énergétiques et une limitation de l’empreinte des actions humaines sur le climat planétaire.

Les IIM œuvrent au sein de la Direction générale de l'énergie et du climat (DGEC) du ministère de la Transition écologique et solidaire ainsi que sur les territoires (DREAL, ADEME). Ils contribuent à l'élaboration et la mise en œuvre des politiques relatives à l’énergie, aux matières premières énergétiques, ainsi qu’à la lutte contre le réchauffement climatique et la pollution atmosphérique. Également au sein de cette direction générale, certains IIM contribuent à la conception des  réglementations techniques relatives à la sécurité et aux émissions polluantes des véhicules routiers et proposent des mesures incitatives pour accélérer la mise sur le marché de véhicules plus sûrs ou plus respectueux de l'environnement.

Ils exercent à la fois des missions de contrôle et d'instruction dans les domaines de la production et du transport de l'énergie et s'assurent du respect du code de l'environnement et du code de l'énergie. Ils peuvent également piloter l'élaboration de schéma régionaux et contribuer à la rédaction des stratégies nationales. Certains IIM positionnés dans les territoires travaillent en lien avec les collectivités pour que les politiques publiques territoriales s'inscrivent dans la transition écologique. Enfin les actions des IIM vis à vis des entreprises s'inscrivent à la fois dans le contrôle des objectifs de performance énergétique ou de réduction de gaz à effet de serre et dans l'accompagnement des porteurs de projets en lien avec la transition énergétique.

Par ailleurs, au sein des Directions régionales de l'environnement, de l'aménagement et du logement, certains IIM exercent une mission de surveillance des centres chargés d'effectuer le contrôle technique des véhicules légers et poids lourds. Il délivrent également les autorisations de mise en circulation pour les véhicules aux usages spécifiques, par exemple pour les véhicules de transport de marchandises dangereuses.